Le Collège Notre-Dame dévoile la phase 1 de son concept d’Univers innovant

13 09 2021

Locaux10La direction du Collège Notre-Dame a profité du lancement de la nouvelle année scolaire pour dévoiler la phase 1 de son concept d’Univers innovant, un espace d’apprentissage collaboratif aménagé sur un étage complet en fonction des nouveaux paramètres d’innovation pédagogique. Outre une salle aménagée pour la cocréation et le travail collaboratif, on y trouve aussi des espaces voués aux sciences, aux technologies numériques, au génie et à la robotique.

Cette réalisation émane de la réflexion d’élèves qui étudiaient alors en troisième secondaire du profil PISE (programme Innovation-Solutions-Entrepreneuriat). Cette équipe, formée de Charles Roberge, Emma Landry, Emma Normand, Alyson-Lee Caron et Philippe Leclerc, tous maintenant diplômés de la promotion 2018, avait élaboré le concept de l’espace qu’ils envisageaient comme un milieu idéal d’apprentissage, d’études, de collaboration et de création. Ces jeunes avaient été appuyés par Carl Charron, architecte, et son équipe d’Atelier 5.

Locaux6L’aboutissement de ce projet d’envergure, concrétisé à l’aube de l’année scolaire 2018-2019, a été rendu possible, entre autres, par une contribution majeure de 250 000 $ de Desjardins, par le biais du Fonds du Grand Mouvement, et à un don personnel de la même ampleur de M. Louis-Marie Beaulieu, diplômé de la promotion 1972 (Externat classique). Natif de Saint-Honoré-de-Témiscouata, monsieur Beaulieu est fellow comptable professionnel agréé, propriétaire majoritaire, président du conseil et chef de la direction de Groupe Desgagnés inc. et de ses filiales oeuvrant à différents aspects du transport maritime et d’opérations de machinerie lourde.

« Quand on réunit l’éducation, la jeunesse et l’innovation, on s’investit directement pour un futur prometteur de développement durable et c’est ce que représente ce projet d’Univers innovant. Nous sommes très fiers d’appuyer concrètement, via notre Fonds du Grand Mouvement, ce projet structurant à Rivière-du-Loup » a déclaré M. Serge Ferrand, directeur général de la Caisse Desjardins de Rivière-du-Loup. Depuis 2016, Desjardins s’est doté d’un fonds de 250 millions de dollars afin d’investir dans les communautés pour appuyer des projets qui ont le potentiel de transformer notre société.

Locaux2Pour sa part, M. Louis-Marie Beaulieu a motivé ainsi son appui à la réalisation de l’Univers innovant : « J’ai toujours cru à l’importance de l’éducation et de son apport à l’innovation au sein des entreprises québécoises. Je suis profondément attaché à ma région d’origine et ses établissements d’enseignement, qui ont solidement contribué à mon cheminement professionnel et à être qui je suis. Étant diplômé de cette belle institution et fier d’assister à son épanouissement dans l’innovation et la quête de l’excellence, je suis heureux de m’associer, avec reconnaissance, au développement du Collège Notre-Dame de Rivière-du-Loup. »

Les entreprises Premier Tech, Prelco, Lepage Millwork et Aliments ASTA, le personnel du Collège ainsi que plusieurs autres entreprises, institutions, individus et familles de la région se sont aussi associés à cet accomplissement par des appuis financiers substantiels.

Une deuxième phase sera lancée en 2021-2022

Locaux7La direction du Collège entreprendra bientôt la phase 2 de l’Univers innovant, consistant à réaménager l’actuelle salle d’étude qui deviendra l’Espace IDÉES (Idéation-Déduction-Élaboration-Exécution-Solutions), conçu dans l’optique d’une aire collaborative de documentation, d’échange, de recherche, de codesign, de développement et de prototypage propice à l’émergence et à l’éclosion de solutions à des problèmes concrets.

À l’image d’un pôle de création ou d’un Fab Lab, ce centre polyvalent permettra aux élèves de faire de la recherche dirigée, d’élaborer collectivement des solutions à des problèmes spécifiques, d’utiliser des logiciels dernier cri et de recourir à des outils de conception et de création numériques comme des imprimantes 3D, des tables de découpe laser et des simulateurs robotisés.

Locaux13Le lieu sera aménagé pour le travail individuel ou en équipe, la lecture, la documentation, la recherche initiale et le mentorat professoral ou entrepreneurial. La finalité de ce projet est de contribuer à former de jeunes leaders possédant des qualités entrepreneuriales ou intrapreneuriales sociales, qui auront un impact positif dans leur milieu par leur souci de l’environnement et qui participeront à guider les grandes orientations de la société.

Une troisième phase est déjà prévue afin de compléter un projet intégré, qui servira à des fins scolaires et de développement professionnel tout en comportant un volet d’accessibilité au service de la communauté et du milieu entrepreneurial de la région.


Retour à la Salle de presse