Agissons avec bienveillance

16 09 2020
Photo: Somchai Chitprathak sur pixabay.com

Photo: Somchai Chitprathak sur pixabay.com

Depuis la rentrée, et plus particulièrement depuis les dernières éclosions de Covid-19 dans la région, nombre de personnes, parents ou autres, nous manifestent leur inquiétude et leurs craintes par divers commentaires, observations et requêtes. Une situation qui est vécue à des degrés divers par tous les milieux scolaires.

Nous voulons assurer à tous que le Collège, soucieux de la santé et du bien-être des élèves et de son personnel, applique à la lettre les directives souvent changeantes qui lui sont transmises à la fois par la Santé publique, la CNESST et le ministère de l’Éducation. Comme tout le monde, nous naviguons à travers une mer agitée en tentant d’éviter les écueils qui se dressent sur notre itinéraire.

Beaucoup de gens bien intentionnés y vont aussi de leurs conseils et de leurs recommandations, mais notre référence, dans la présente situation, demeure l’énoncé des mesures que nous transmet le gouvernement. Nul n’est parfait; toutefois, dans l’environnement que nous pouvons maîtriser, soit au Collège, nous mettons tous la main à la pâte et nous agissons de concert pour que le contexte d’enseignement et d’apprentissage soit harmonieux et cohérent.

Concernant les rassemblements extérieurs…

Comme nous le précisions précédemment, nous contrôlons ce que nous pouvons contrôler dans notre espace et sur le temps de classe. Lorsque les élèves quittent l’enceinte du Collège, que ce soit à l’heure du lunch pour se rendre manger à la maison, pour marcher dans les rues avoisinantes ou après les heures de classe, nous n’avons pas la mainmise sur eux.

Nous recevons parfois des commentaires concernant des attroupements d’élèves dans les rues ou au Parc Dionne, entre autres. Comme les risques de contracter le virus à l’extérieur semblent minimes, il n’y a pas de règle provenant du ministère de l’Éducation ou de la CNESST empêchant cela. Cependant, sur le plan de la santé mentale, il est certainement plus sain de leur permettre de marcher à l’heure du lunch que de les contraindre à demeurer en classe.

Deux situations pourraient faire en sorte que nous empêchions les élèves de sortir de la cour du Collège : un manque de collaboration de leur part malgré nos nombreux rappels, ou des éclosions qui nous obligeraient à fermer plusieurs classes au Collège. Il est difficile de faire comprendre cela aux élèves quand, après 16 h et le week-end, les principes et consignes semblent mis de côté.

Nous ne pouvons déléguer quelqu’un pour suivre chaque élève lorsqu’il quitte l’enceinte du Collège. Toutefois, nous partageons le devoir comme éducateurs et comme parents de leur rappeler les règles concernant la distanciation et les attroupements. Ce devoir de rappel n’appartient pas exclusivement à notre personnel; il doit être assumé par tous avec responsabilité et bienveillance.

Nous sommes conscients que la situation actuelle est difficile à vivre pour tout le monde : personnel du Collège, élèves et parents. Nous devons tous nous armer de patience et, plus que jamais, travailler ensemble pour limiter la propagation du virus, mener les élèves à la réussite et entretenir un climat scolaire le plus serein possible.

Nous le savons déjà, l’année scolaire 2020-2021 ne sera pas comme les autres et elle restera gravée dans la mémoire de nos élèves, vos enfants. Notre manière de composer, comme adultes, avec cette situation sans précédent les influencera : tant sur le niveau d’anxiété qu’ils peuvent éprouver actuellement, que sur leur aptitude à faire face à l’adversité à l’âge adulte.

Merci de nous aider à les accompagner chaque jour avec calme, tolérance, respect, sérénité, compréhension et bienveillance.


Retour à la Salle de presse