Réaction de la FEEP aux propos de Gabriel Nadeau-Dubois sur l’abolition des subventions aux écoles privées

14 02 2018

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Gabriel Nadeau-Dubois de Québec solidaire s’est emmêlé les pinceaux en soulevant comme autant de vérités issues de sa savante réflexion une pléthore de faussetés maintes fois démenties quant au financement des écoles autonomes du Québec. Pour un jeune qui dit vouloir faire de la nouvelle politique, il semble s’être glissé aisément dans le moule des vieux politiciens et tend plutôt à démontrer qu’il adhère à de vieilles idées rabâchées, remâchées et véhiculées comme autant de faux débats qui n’ont pas lieu d’être. Bref, du vieux stock qu’il tente de remettre au goût du jour.

Dans ce contexte, le Fédération des établissements d’enseignement privés du Québec (FEEP) doit, encore une fois, rétablir les faits et démontrer par 100 que la proposition de Québec solidaire d’abolir graduellement sur 4 ans les subventions aux écoles autonomes ne tient pas la route quant aux impacts socioéconomiques et structurels d’une telle démarche pour le gouvernement et la société québécoise. La position de la FEEP peut être consultée dans ce communiqué émis le 12 février.


Retour à la Salle de presse