Légalisation du cannabis: 3 élèves du Collège lanceront un programme de sensibilisation à la rentrée scolaire

25 06 2018
De gauche à droite, Laurence Paradis (4e secondaire), Stéphane Picard, de l’organisme La Montée, Océanne Bérubé-Bouchard et Anabelle Malenfant (3e secondaire).

De gauche à droite, Laurence Paradis (4e secondaire), Stéphane Picard, de l’organisme La Montée, Océanne Bérubé-Bouchard et Anabelle Malenfant (3e secondaire).

Face à la légalisation prochaine de la consommation de cannabis, 3 élèves du Collège ont décidé de lancer un programme de sensibilisation à l’intention de leurs confrères et consoeurs, des parents et du corps professoral du Collège dès la rentrée scolaire de septembre.

Appuyées par Annie Bouchard, personne-ressource en relation d’aide au Collège, Anabelle Malenfant, Océanne Bérubé-Bouchard et Laurence Paradis ont fait leurs devoirs avant de soumettre leur initiative à la direction du Collège. Elles ont travaillé à l’élaboration et à la validation de leur projet pendant plus de 2 mois. Pour les guider dans leur démarche, elles se sont associées à La Montée, organisme communautaire qui aide et soutient depuis plus de 20 ans les personnes vivant un problème de dépendance (alcool, drogues, médicaments, jeu pathologique).

Leur objectif est de sensibiliser et d’informer. Elles souhaitent que les élèves de l’école soient bien outillés afin de faire des choix éclairés. Laurence Paradis, de 4e secondaire, explique : « Nous voulons que les jeunes ne se laissent pas influencer, qu’ils établissent une bonne communication avec leurs parents, qu’ils participent à des activités qui les amèneront à pousser leur réflexion sur l’impact que peut avoir la consommation dans leur vie. Ce sera aussi une occasion de les sensibiliser à l’importance de l’affirmation et de l’estime de soi, de la communication et du choix d’activités qui les passionnent et les valorisent au quotidien. »

Les 3 jeunes filles ont donc réfléchi aux besoins actuels et potentiels de leur clientèle cible. Elles ont conçu un plan de travail identifiant les objectifs à poursuivre et les activités à réaliser. Elles l’ont ensuite présenté à Stéphane Picard, coordonnateur clinique à La Montée qui l’a acheminé à Réjeanne Hudon, directrice générale de l’organisme. Après quelques suggestions et modifications, elles ont rencontré le directeur général du Collège, Guy April, qui a approuvé la mise en œuvre du projet.

Dès septembre, elles proposent d’offrir aux enseignants une formation dispensée par l’équipe de La Montée. Elles suggèrent que les parents soient conscientisés en recevant de l’information pertinente par le biais du Web. Elles entendent aussi favoriser la tenue d’activités de sensibilisation pour les élèves de chaque niveau, de la 1re à la 5e secondaire. Toutes ces interventions s’inspireront de programmes existants et déjà approuvés par La Montée. À moyen terme, Anabelle, Océanne et Laurence souhaitent que d’autres professionnels et organismes adhèrent à leur action.


Retour à la Salle de presse